[CINE 259] Star Wars : Le Réveil de la Force (2015)

052074

Film de J.J. Abrams
Action, aventure, fantastique
2 h 15 min
16 décembre 2015
Avec Daisy Ridley, Mark Hamill, Carrie Fisher

Septième épisode de la saga Star Wars et premier d’une nouvelle trilogie, dont les événements se déroulent trente ans après Le retour du Jedi.

Critique Garantie SANS SPOILERS ce qui explique aussi sa légèreté 

Ma critique :
Le mercredi 16 décembre 2015 est enfin arrivé !

Le nouveau Star Wars est arrivé, aux normes de 2015 avec tout ce que pouvait attendre un fan : de belles scènes d’actions, des effets spéciaux 2.0, des touches d’humour et le retour de certains des personnages de la saga. On aurait pu craindre au désastre avec l’acquisition de la franchise par Disney mais il n’en est « presque » rien. On se prend au jeu et on rit, souvent, franchement, sans artifice grotesque (Oui, Jar-Jar et ta crotte, c’est toi que je regarde).

669101

On est heureux de retrouver ce qui faisait la magie de la première trilogie et qui manquait cruellement dans la deuxième : un droïd adorable, un tas de ferraille qui en a dans le ventre, une Force légendaire et mystérieuse, des combats emplis de fureur où les coups portés sont lourds et violents… Et l’envie de voir la suite lorsque le générique de fin s’affiche, sous les clameurs d’un public ravi d’avoir retrouvé un univers et des sensations qui lui sont si chers. Beaucoup de nouvelles questions, de nouveaux mystères, de nouvelles attentes.

Ce nouvel opus balaye d’un seul coup la dernière trilogie de Georges Lucas ( épisodes 1,2,3) toute dégoulinante de fonds vert ici remplacé par des décors sales, sombres, post apocalyptique et des scènes de guerre moderne. Ce film est avant tout une suite de clins d’oeil à la saga originel ( le déroulement de l’histoire et l’intrigue est en tout point similaire à l’épisode 4 -> jeunes -> jedi-> attaque de l’étoile noire par les rebelles mais avec le bon dosage des personnages aux transitions kitch, jusqu’à la composition empreinte de grand classicisme de John Williams qui noie le film de ses partitions et ne laisse place à aucun silence et action ou rebondissements.

669094

Ma surprise, ce n’est pas tant que ce soit franchement excellent, c’est surtout  très divertissant et J. J. Abrams à réussi à ne pas se planter face à un tel enjeu ( il avait pané à mes yeux le Star Trek 2 ). Cet Episode VII réussit à être fidèle à la saga de Lucas, à être moderne dans le propos et le traitement, à introduire des personnages forts et cool qui font échos aux générations précédentes sans en être décalqué.
Bref, c’est équilibré, intelligent, drôle, moderne, fidèle et c’est en fait juste vraiment bien jouissif.

 

Djmakina

Djmakina

A travers mon blog, je partage mes passions, découvertes, humeurs qui feront un jour, une fois combiné, le script du prochain Nolan. Si je n'arrive pas à cette tâche, je veux que les cendres de ces articles soient dispersés sur Tataouine ( au pire Barcelone ).

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire ...

Chargement...