La Nintendo Switch débarque le 3 mars

Une nouvelle console est toujours un événement et une nouvelle Nintendo l’est encore plus. Commandé en Day one pour ma part car ils font de l’entertainment comme personne d’autre, je trouve une fois de plus le lancement de leur (Wii U version 2.0) confus et loin des attentes.
Après « l’échec » de la Wii U, le géant japonais devait se rattraper auprès des joueurs et prouver qu’il avait compris les attentes de ses fans boy et de ceux qui sont habitué aux autres supports Xone/PS4. Malheureusement, je ne crois pas que Big N va rattraper le tir avec sa Switch, une console qui  présente de troublantes ressemblances avec la précédente, à l’échec commercial retentissant.

Un catalogue plutôt chiche

Tatsumi Kimishima, le président de la firme, a évoqué 80 jeux en développement, alors qu’ils étaient déjà 140 sur PlayStation 4 au même stade. Nintendo s’est pourtant réorganisé en interne pour pallier ce problème. Mais pour l’instant, de très nombreux titres sont des rééditions de jeux vieux de parfois plusieurs années et disponibles un peu partout ailleurs, comme Minecraft, Rayman Legends, Steep ou Skylanders : Imaginators. Pas idéal, pour une console qui a besoin de rassurer sur sa capacité à être alimentée en jeux sur le long terme.

Un prix élevé

329 euros en France, selon Micromania/ Amazon mais vu à 305€ chez Boulanger, sans jeu : la Switch est d’ores et déjà, à égalité, la console Nintendo la plus chère au lancement, loin de la Wii qui avait cartonné à 249 euros avec un jeu inclus. La firme de Kyoto suit la même pente que la Wii U, positionnée à 299 euros, nue à sa sortie, et qui lui valut les critiques publiques du président d’Ubisoft, Yves Guillemot.

Nintendo sait toutefois qu’en sortant en mars la Switch visera dans un premier temps les passionnés, moins sensibles au prix, et que le véritable test sera à Noël. A l’exception majeure de Sega et Square Enix, qui y ont souvent trouvé leur public, les éditeurs ont du mal avec l’écosystème du constructeur japonais, et cela s’est vu sur Wii U, abandonnée au bout d’un an seulement par la majorité des acteurs.

Online Payant

Si celui-ci sera gratuit au lancement de la console, il faudra, passé l’automne 2017, mettre la main au porte monnaie chaque mois, comme sur PS4 et Xbox One !

Les services gratuits seront :

  • L’accès à l’application de contrôle parental
  • Le partage de captures d’écran
  • La gestion de sa liste d’amis
  • L’accès à l’eShop

Ensuite, les fonctionnalités suivantes seront payantes :

  • Accès aux promotions exclusives (comme les promotions GOLD sur Xbox One)
  • Télécharger gratuitement un jeu tous les mois (Un jeu NES / SNES, faut pas rêver non plus)
  • Accéder aux lobbys et discussions en ligne
  • Jouer en ligne

La Switch en détails :
Prix : 329,99 € (299$ dans le reste du monde …WTF !)
– La console ne sera pas zonée.
– L’écran a une taille de 6,2 pouces. Il inclut une fonctionnalité multipoint capacitive pour les jeux compatibles.
La console sera compatible avec les amiibo. Elle dispose d’un connecteur NFC intégrée.
– L’autonomie de la console varie entre 2h30 et 6h30, selon utilisation. Lors de vos déplacements, la console peut être rechargée en branchant l’adaptateur secteur sur le port USB Type C.
Le service online sera gratuit à la sortie de la console, mais payant dès l’automne 2017.
8 consoles Switch peuvent se connecter pour du jeu multijoueur en local.
– Les Joy-Con permettent de capturer et de partager du jeu sur les réseaux sociaux.
– Chaque Joy-Con incorpore un accéléromètre et un gyroscope. Les deux Joy-Con fournis dans le pack de démarrage sont indépendants. Le jeu à plusieurs est évidemment possible.
– Possibilité de brancher une manette classique sur la Switch.
Pas de compatibilité avec les accessoires Wii U.
– Prix des jeux (de 49,99 € pour 1-2 Switch à 59,99 € pour Mario Kart). A noter que Zelda Breath of The Wild disposera de deux versions : une standard à 69,99 € et une autre collector, à 99,99 €.
– Les parents pourront éteindre la console à distance avec une application mobile

Quelques jeux à retenir : Splatoon 2 (été 2017), Arms , 1-2 Switch, Super Mario Odyssey (fin d’année), Xenoblade Chronicles 2, Fire Emblem Warriors, FIFA, Zelda : Breath of The Wild (3 mars), The Elder Scrolls V : Skyrim, Ultra Street Fighter Fighter II : The Final Challengers, Mario Kart 8 Deluxe, Steep, Just Dance, Rayman.

Djmakina

Djmakina

A travers mon blog, je partage mes passions, découvertes, humeurs qui feront un jour, une fois combiné, le script du prochain Nolan. Si je n'arrive pas à cette tâche, je veux que les cendres de ces articles soient dispersés sur Tataouine ( au pire Barcelone ).

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire ...

Chargement...