Mirapolis : L’histoire Du 1er Grand Parc D’Attractions Français

Logo_Mirapolis

[MAJ 02/2017 ] Ajouts de vidéos en fin d’article (pub,reportages, divers, …) le tout directement uploadé sur mon espace web. J’ai cependant laissé un lien vers la vidéo d’origine si vous souhaitez ajoutez un commentaire à son auteur
____________________________________________________________________________
[MAJ 01/2016 ] L’intégralité des vidéos de nouveau disponible !
____________________________________________________________________________
[MAJ 05/2015 ] Regroupant depuis le début de l’année mes divers sujets/articles publiés sur mes anciens blog, je vous propose aujourd’hui de (re)décrouvrir la page complète que j’avais dédiée au Parc D’attraction Mirapolis. J’ai ajouté en fin d’article quelques vidéos et liens pour prolonger la visite.
24 ans après sa fermeture, Mirapolis continue de susciter la curiosité sur le web notamment grâce à l’association  » Les amis du parcs » qui proposent des expositions, vidéos, photos et balades sur l’ancien site du parc.
A découvrir et adhérer directement à partir de leur page Facebook
____________________________________________________________________________
Énorme souvenir en famille au parc de Mirapolis lors d’une sortie C.E en JUIN 88

Si comme moi vous avez eu la chance de vous rendre à Mirapolis lors de sa courte ouverture, vous vous souvenez certainement de quelques unes de ces attractions, la ville d’Ys et ses drôle de crabes/monstres avec un tourniquet sur la tête  ou encore la visite du géant gargantua et de toutes ses horloges. Je me rappelle d’ailleurs qu’à ses pieds, pour 10 francs de l’époque, vous pouviez repartir avec une pièce de monnaie factice à l’effigie du parc… Cet article reprend tout ce que l’on peut trouver sur le net sur Mirapolis, devenu aujourd’hui une ville fantôme et ou la végétation à repris sa place ….
On notera depuis sa fermeture que des tournois de Paintball y sont organisé et qu’un festival de musique s’y installe tout les ans et que le terrain faisait parti des sites retenus pour accueillir l’actuel stade de France… Voila, en attendant un jour d’aller m’y promener je vous souhaite une bonne petite ballade à travers mon article 😉

mira06

Situé près de Cergy-Pontoise, à 30 km au nord-ouest de Paris, Mirapolis ouvrit ses portes en 1987 avant de déposer le bilan le 22 Janvier 1990. Sa courte durée de vie doublée d’une importante superficie (90 hectares pour 45 d’attractions) font de Mirapolis un ambitieux projet qui a marqué l’histoire des loisirs en France.

Vidéo de présentation du Parc

En effet, justement autoproclamé « 1er Grand Parc d’Attractions Français », Mirapolis existait bien avant que Mickey n’entreprenne de s’installer en Europe.
Mirapolis était pensé autour des fables et des grands romans de France. Le parc était dominé par la statue de Gargantua, dans laquelle était installée une attraction (un parcours au coeur du temps) et un restaurant. Gargantua était la plus grande statue creuse d’Europe (La seconde au monde après La Statue de la Liberté de Manhattan)

Mirapolis fut aussi une succession d’erreurs parsemée de quelques bonnes idées et le parc ne fût jamais rentable. Sur les 2,5 millions de visiteurs attendus la première année, seulement 600 000 ticket seront vendus.

1881438445_1

« Entrez dans un monde de folie, le monde de l’histoire, des contes et des légendes de France » annonçaient les plaquettes. Derrière cette thématique intéressante se cachait un parc mal conçu dépourvu de sens, de vie. Les constructions étaient éparpillées ça et là, sans explication, sans contexte. Un grossier village viking côtoyait des manèges à l’effigie de Groquik, l’ex. mascotte de Nesquik, la rivière canadienne était nue, sans décor ni habillage, la parade à laquelle participait tous les dimanches Carlos n’avait ni queue ni tête, … Tout ceci a laissé les visiteurs perplexes devant cette vaste foire manquant cruellement d’intérêt.
Le parc et son parking occupaient 40 ha soit deux fois le Parc Astérix et c’est bien là la première erreur des concepteurs du parc : l’immense superficie du terrain était très mal exploitée. Les attractions étaient trop éloignées les unes des autres. Il fallait donc beaucoup marcher au cours de sa visite, ce qui est fatiguant et vite lassant.

Gargantua-15
Les parcs à thèmes aujourd’hui se construisent d’abord un ”noyau” avant de se développer quelques années plus tard sur leur périphérie.
On retrouvait donc entre chaque attractions d’immenses espaces vides visibles du public qu’ils devaient aussi traverser pour aller d’une attraction à l’autre. Insuffisamment boisé, Mirapolis était une morne plaine. Les concepteurs du parc avaient bien prévu d’égayer ces parties par des jardins alambiqués et autres labyrinthes de haies mais ils n’ont jamais été bien entretenus. Finalement laissés à l’abandon, ces espaces étaient des déserts de tristesse qui préfiguraient déjà l’avenir du parc.

Pourtant les concepteurs étaient sans doute plein de bonnes intentions et Mirapolis comportait quelques bonnes attractions et spectacles parfois uniques en France à l’époque. Ainsi le plus grand Roller Coaster de France du moment (Miralooping), le spectacle d’automates de l’Arbre Lumière dans le Palais de Dame Tartine, l’impressionnante visite des entrailles de Gargantua ou la Ville d’Ys ( et sa fameuses coquille Saint Jacques qui s’approchait de votre cabine pour vous dévorer… j’en ai encore la chaire de poule ), étaient des attractions originales et même novatrices.

Mirapolis fit donc l’effet d’une étoile filante. Les français n’étaient peut-être pas encore prêt pour ce nouveau mode de consommation de loisirs. Le Club Med puis des forains associés à l’homme d’affaire saoudien Gaith Pharaon ne réussiront pas à redresser la barre. En fait, Mirapolis n’aura jamais réussi à décoller et fermera définitivement ses portes dans sa 5éme saisons.

Voici une vidéo regroupant une partie des reportages des journaux télé sur le parc de son ouverture à sa fermeture :

L’esprit de Mirapolis revit !

 D’autres vidéos disponible en bas de cette page

______________________________________________
Chronologie

1982 : voyage d’Anne Fourcade aux États-Unis. Elle y puise largement son inspiration.
1984 : l’homme d’affaires saoudien Gaith Pharaon décide d’investir dans Mirapolis.
1985 : début du projet Mirapolis. Une enquête de la DATAR montre que la France est un terrain très favorable à l’éclosion des parcs d’attractions

1987

20 mai : inauguration de Mirapolis par le Premier ministre Jacques Chirac.
21 mai : ouverture de Mirapolis au public. Violents incidents. Les forains viennent en nombre dénoncer une « concurrence déloyale » et mettent à sac plusieurs installations. 3000 visiteurs ce premier jour.
22 mai : 500 désistements sur les 2000 scolaires prévus. Seulement 300 tickets individuels vendus.
23 mai : 10000 visiteurs dont la moitié issue de groupes.
24 mai : 1500 personnes se présentent au parc avec de faux cartons d’invitations distribuées la veille dans le nord de l’Ile de France par les forains en colère.
juin : après 15 jours d’exploitation, on dénombre seulement 100 000 visiteurs sur les 150 000 prévus. Qui plus est, ce sont essentiellement des scolaires recrutés par mailing.
octobre : Mirapolis ferme ses portes après une première saison décevante. 600 000 visiteurs sur les 2,5 millions attendus. Le parc sera dorénavant dirigé par le Club Méditerranée.

1881386185_1

1988

Nouvelles attractions : un cinéma en relief, un simulateur de vol géant, un drakkar sur le lac et le plus grand roller coaster d’Europe le « Miralooping »). Le chanteur Carlos se produit tous les dimanche dans le parc. Tarifs d’entrée revus à la baisse.

octobre : la saison se clôt avec un million de visiteurs. Léger mieux par rapport à la première saison.

1989

1er avril : ouverture du parc pour sa troisième saison. Le virage culturel entamé en 1988 se poursuit avec l’arrivée dans le parc des forains, ceux-ci tenant ainsi leur revanche. Arrivée par conséquent d’un grand huit et d’une grande roue.
11 juillet : une réunion de boxe est organisée par les frères Acariès à Mirapolis sous les yeux de nombreuses vedettes (Yannick Noah, Jean-Paul Belmondo etc.). L’opération tourne au fiasco. Le boxeur français René Jacquot venu défendre une ceinture de champion du monde se blesse dès les premières secondes du combat. De plus, la réunion est prématurément interrompue par une panne générale d’électricité.
novembre : Fermeture du parc. La fréquentation annuelle est retombée à 640 000. Déficit cumulé s’élève à 85 millions de francs. L’aspect thématique du parc est encore davantage rogné : il est reconverti en parc d’attractions et de jeux à clientèle régionale.
21 décembre : nomination d’un administrateur judiciaire

1927793423_1

1990

8 janvier : les forains, les administrateurs et le Club Méditerranée trouvent un accord. Les forains investissent 15 millions d’euros.
22 janvier : le propriétaire du parc, la société Paris-Parc, dépose le bilan.
mars : le site de Mirapolis est pré sélectionné pour l’obtention du Grand stade (futur Stade de France) avec vingt-cinq autres sites. Le stade serait construit à la place du parc, ce qui en dit long sur ce que les pouvoirs publics pouvaient penser de l’espérance de vie du parc à ce moment…
7 avril : le parc ouvre, dans une certaine confusion.
26 avril : les forains obtiennent la reprise du parc. La revanche est totale.
15 mai : le parquet fait appel sur la reprise de Mirapolis.
20 octobre : la parc est finalement confié au Crédit national.
1927794595_1

1991

Décembre : les forains jettent l’éponge face à l’arrivée imminente d’Eurodisney.

1992

Contrairement à la rumeur, aucune attraction n’est restée ouverte cette année. Les attractions sont démontées et vendues à des parcs de loisirs aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique. Le parc berlinois Spreepark acquiert treize attractions de Mirapolis. Il les ouvrira sur la décennie 90, pendant la première moitié principalement mais finira comme Mirapolis, à l’abandon.
guiadlp-disney-de-paris-castle1
Avril : ouverture d’Eurodisney.
Elle précipite le projet de réouverture réduite du Parc et la fin définitive de l’exploitation du site au vu de la concurrence qu’elle représente.
1927794017_1

1993

Octobre : la société Cergy-Parc, propriétaire du parc, obtient un permis de démolir.

1995

31 août : la statue de Gargantua est démontée en partie et dynamitée. C’est la fin après 4 ans d’errance

Mirapolis de nos jours

Le site est totalement abandonné. La végétation a repris ses droits. Les arbres ont grandi, c’est maintenant devenu une petite forêt. Les routes et chemins sont colonisés par une petite végétation. Certains jours, une partie du site sert à des manœuvres de gendarmes mobiles, et détachements du GIGN, à des cours de moto-écoles… L’édifice en béton armé défraîchi situé à l’entrée du parc est habité par une famille de gardien. On voit encore au rez-de-chaussée du bâtiment les guichets de paiement délabrés du droit d’entrée donnant sur le rond-point… qui n’existait pas à l’époque de l’exploitation. Le parking des visiteurs, disparu aujourd’hui, était situé sous la ligne haute tension juste en face de l’entrée. Le tracé des routes a été modifié et reconstruit après la fermeture du Parc. Des véhicules de gendarmerie sont stationnés certains jours sur le parking d’entrée à l’intérieur de l’enceinte du Parc.

Depuis 2013, l’association Mirapolis – Les Amis du Parc, dont Anne Fourcade est la marraine, entretient la mémoire du parc. Au travers d’expositions, de conférences, de rencontres et de restauration de décors, l’association fait vivre le souvenir du parc. La première exposition a été mise en place lors des journées européennes du patrimoine 2013. Une seconde exposition a réuni les 13 et 14 septembre 2014 les anciens de Mirapolis (compositeurs, architectes, chanteurs, etc.). L’association continue son travail de recherche et de restauration des attractions et décors du parc.

Les Sites qui parlent de Mirapolis ….

Et bien, on ne trouve pas grand chose sur le net des années MIRAPOLIS … Les liens sont souvent H.S et les photos trop rares. Il faut dire qu’avec si peu de visiteurs et une durée de vie limitée de 5 ans dont presque 3 sous forme de grosse foire du Trône, les documents de l’époque sont très limités .
Pour le reste, mon article se base sur des articles publié sur Wikipédia

Mirapolis ci-dessous vu du ciel Septembre 2009 :
Capt-1838071

Quelques vidéos :


Préparation inauguration Mirapolis – Mai 1987


Ouverture au public de Mirapolis – Archive vidéo INA


La visite de Gargantua (rare vidéo du ventre de la statue)


MIRAPOLIS – Les Soucoupes


Johnny au Parc Mirapolis (juin88)


Voyage au centre de la Mer et de la cité d’Ys


Mirapolis Thème


MIRAPOLIS PUBLICITE

Un documentaire regroupant des vidéos et photos de l’époque :

Un reportage réalisé pour M6 par l’émission Capital :

logo_ina
Sur le site de L’INA ont retrouve quelques rares vidéos et publicités du parc dans un dossier thématique consacré au parc

Djmakina

Djmakina

A travers mon blog, je partage mes passions, découvertes, humeurs qui feront un jour, une fois combiné, le script du prochain Nolan. Si je n'arrive pas à cette tâche, je veux que les cendres de ces articles soient dispersés sur Tataouine ( au pire Barcelone ).

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire ...

Chargement...