Mort de Wes Craven, le papa de Freddy Krueger

wes-craven-scream-freddy-krueger
Wes Craven, le réalisateur de l’excellent Scream ou de la cultissime saga des Griffes de la nuit, est décédé ce dimanche 30 août d’un cancer du cerveau. Il avait 76 ans.

Wesley Earl Craven est né le 2 août 1939 à Cleveland, dans l’Ohio, dans une famille baptiste rigoriste qui interdisait le cinéma. C’est à l’université, où il étudie la littérature, qu’il voit ses premiers films. Devenu enseignant, il commence à réaliser des courts-métrages avec ses étudiants. « Touché par le virus », comme il l’a raconté, il démissionne pour partir à New York où il se forme au montage. Au tout début des années 1970, il travaille pour l’industrie naissante du cinéma pornographique.

En 1984, avec l’appui du producteur Robert Shaye, qui dirige le studio indépendant New Line, et de Sean Cunningham, qui vient de connaître le succès avec Vendredi 13, Wes Craven réussit à mettre sur pied la production des Griffes de la nuit. Le choix de Robert Englund pour interpréter Freddy Krueger, le mélange de rêve et de réalité, tous les éléments qui avaient effrayé les financiers, s’avèrent des idées de génie et le film triomphe au box-office. Il ouvre la voie à une série de films (on ne dit pas encore une franchise) dont Wes Craven ne réalisera que le sixième, Freddy sort de la nuit, en 1994.

Entre la sortie des Griffes de la nuit et celle de Scream, en 1996, Wes Craven réalise plusieurs épisodes de la série télévisée « La Cinquième Dimension » et une demi-douzaine de longs-métrages dont certains, comme Le Sous-Sol de la peur (1991), sont de gros succès commerciaux, tout en divisant profondément la critique entre les tenants du style Craven – fait de violence, d’onirisme et d’humour provocateur – et ceux qui ne voient dans ce cinéma que l’exploitation systématique de clichés.

CNv9dp0WsAAcE2v

R.I.P Master of Horror
Juste avant sa mort, Wes Craven avait écrit une série de comics intitulée Coming of Rage, qui mêlait zombies, loups-garou et vampires. La peur était son métier.

« RIP Wes Craven, mon réalisateur, mon ami. Un homme brillant, charmant, aimable et très drôle. C’est une triste journée pour Elm Street et partout dans le monde. Il va me manquer. »

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire ...

Chargement...