Palmarès César 2016

7778474659_vincent-lindon-montre-sa-recompense
Les films Fatima et Mustang, l’acteur Vincent Lindon (La loi du marché) et l’actrice Catherine Frot (Marguerite) ont été les grands vainqueurs de la 41ème Nuit des César qui a eu lieu le 26 février 2016 au Théâtre du Châtelet à Paris.

C’était un peu notre Leonardo DiCaprio sans Oscar à nous, mais ça y est. Après cinq nominations sans succès Vincent Lindon vient de recevoir le prix du meilleur acteur pour son rôle dans La loi du marché de Stéphane Brizé. « Je suis extrêmement touché que vous me remettiez ce prix ce soir. J’essaie de prendre conscience de ce que c’est de vous voir d’ici. C’est la première fois », a-t-il confié ému sur la scène du théâtre du Châtelet.
loi_marche

Dans « La loi du marché », film cinglant sur la brutalité du monde du travail, il interprète avec justesse Thierry, un chômeur de longue durée, père d’un enfant handicapé, qui va d’entretiens d’embauche humiliants en stages inutiles. Après avoir été embauché comme vigile, il va se retrouver face à un dilemme moral quand on lui demande d’espionner ses collègues.

Les jeunes acteurs Rod Paradot ( voir vidéo ci-dessous ) pour La Tête haute  et Zita Hanrot pour Fatima ont remporté les prix des meilleurs espoirs masculin et féminin.


Palmarès complet des César 2016

Meilleur acteur : Vincent Lindon dans La loi du marché

Meilleure actrice : Catherine Frot dans Marguerite

Meilleur film : Fatima de Philippe Faucon

Meilleur réalisateur : Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse

Meilleur scénario original : Deniz Gamze Ergüven et Alice Winocour pour Mustang

Meilleur espoir masculin : Rod Paradot dans La Tête haute

Meilleur espoir féminin : Zita Hanrot dans Fatima

Meilleure actrice dans un second rôle : Sidse Babett Knudsen dans L’hermine

Meilleur acteur dans un second rôle : Benoît Magimel dans La Tête haute

Meilleur premier film : Mustang de Deniz Gamze Ergüven

Meilleur film étranger : Birdman du cinéaste mexicain Alejandro González Iñárritu

Meilleure adaptation : Fatima de Philippe Faucon

Meilleur documentaire : Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent

Meilleurs costumes : Pierre-Jean Larroque pour Marguerite

Meilleurs décors : Martin Kurel pour Marguerite

Meilleur montage : Mathilde Van de Moortel pour Mustang

Meilleure photographie : Christophe Offenstein pour Valley of Love

Meilleure musique originale : Warren Ellis pour Mustang

Meilleur son : François Musy et Gabriel Hafner pour Marguerite

Meilleur film d’animation : Le petit Prince de Mark Osborne

Meilleur court métrage d’animation : Le Repas dominical de Céline Devaux

Meilleur court métrage : La Contre-allée de Cécile Ducrocq

Djmakina

Djmakina

A travers mon blog, je partage mes passions, découvertes, humeurs qui feront un jour, une fois combiné, le script du prochain Nolan. Si je n'arrive pas à cette tâche, je veux que les cendres de ces articles soient dispersés sur Tataouine ( au pire Barcelone ).

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire ...

Chargement...