Pokemon Go – C’est quoi ?

Pokemon_GO_logo
En quelques jours, un raz de marée s’est abattu sur la Toile et dans les rues des villes nord-américaines, australiennes et néo-zélandaises : Pokémon Go, l’application ludique permettant de chasser des créatures virtuelles cachées dans le monde réel, a dépassé la fréquentation de réseaux sociaux comme Tinder et Whatsapp.

Qu’est-ce que « Pokémon Go » 
Un jeu vidéo pour smartphones utilisant la géolocalisation et la réalité augmentée. Concrètement, l’écran du téléphone affiche une carte des rues et des alentours, enrichie de petites bestioles virtuelles à capturer, les fameux Pokémon.

Comment ça marche ?
Le joueur incarne un dresseur dont il aura choisi le genre et le look, et se déplace en marchant réellement, dans un décor retranscrit sous forme de plan interactif sur l’écran de son téléphone.
Il gagne des niveaux en capturant des Pokémon, cachés dans des lieux réels, en leur envoyant, avec l’écran tactile, une « pokeball », une boule magique faisant office de filet de pêche à monstres de poche. A partir du niveau 5, il devient possible de partager son aventure : les créatures sont disposées au même endroit pour tout le monde, invitant les différents joueurs à explorer les mêmes lieux, se parler, collaborer.

51994
Qui est derrière ce jeu ?
Le jeu est le fruit d’une coopération entre la Pokémon Company, qui détient et gère les droits d’utilisation des célèbres créatures de poche, et Niantic, une start-up créée en 2010, au sein de Google.
Depuis l’été 2015 et la réorganisation de Google en une société mère, Alphabet, Niantic a acquis son indépendance, et Nintendo est entré à son capital. Spécialisée dans les utilisations ludiques originales de la cartographie en temps réel, elle a notamment donné vie à Ingress, un jeu entièrement intégré dans le monde réel, très populaire, et dont Pokémon Go reprend la technologie.

Pourquoi fait-il autant parler de lui ?
Dans les pays où il est disponible, Pokémon Go s’est très rapidement hissé parmi les applications les plus populaires. Selon le cabinet SensorTower, il a déjà été installé 7,5 millions de fois aux Etats-Unis et génère 1,6 million de dollars de recettes par jour sur iOS. S’en est suivie une longue liste de situations cocasses, comme des regroupements spontanés – et saugrenus, pour qui ne joue pas au jeu – dans des parcs ou des églises…

Puis-je déjà le télécharger ?
Seulement si vous utilisez un iPhone ou un smartphone Android avec un compte américain, ou un code pour le télécharger sur l’application Testflight (plutôt réservée aux développeurs et aux médias). Le jeu n’est pas encore disponible pour le grand public en Europe mais devrait arriver dans les prochaines semaines.

BONUS
Si vous êtes abonné sur mon blog vous pouvez récupérer le fichier APK à cette adresse.
Une carte Google Map vous permet aussi de partager vos trouvailles avec tous les utilisateurs à cette adresse

Djmakina

Djmakina

A travers mon blog, je partage mes passions, découvertes, humeurs qui feront un jour, une fois combiné, le script du prochain Nolan. Si je n'arrive pas à cette tâche, je veux que les cendres de ces articles soient dispersés sur Tataouine ( au pire Barcelone ).

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire ...

Chargement...