TUTO : Contourner le blocage de T411

t411-classement

Après Pirate Bay, voilà qu’un nouveau site majeur de torrents va être assigné devant la justice française. Selon le site Next Impact, la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) a intenté une action de blocage contre T411. Les principaux fournisseurs d’accès à Internet (FAI) auraient également été assignés pour empêcher l’accès aux internautes français.

MAJ 29/07/2015 ____________________________________________
Tuto réalisé par TuxAnge pour t411 d’autres méthodes disponible à la suite de la Mise à jour.

Bonjour à tous,

Début juillet, la justice française a rendu un jugement interdisant également l’accès au domaine t411.io, après celui au domaine t411.me. Orange a déjà mis en place le blocage, depuis le 27 juillet 2015 au matin, et les autres opérateurs, sauf sans doute Numericable, vont suivre. La technique retenue étant celle du DNS menteur (on vous envoie sur une autre adresse IP), une des solutions de contournement est l’utilisation d’un autre resolver que votre fournisseur d’accès.
Suite à différents commentaires, je modifie mon tutoriel, afin de ne plus vous proposer d’utiliser les services d’OpenDNS, mais ceux d’OpenIC, manifestement éthiquement très très propre. Et bien sûr, je continue à me refuser catégoriquement de conseiller à qui que ce soit ceux de Google, sachant ce que cette société fait des informations qu’elle recueille sur vous et comment elle piétine allègrement votre vie privée.

Il va sans dire que si vous préférez utiliser d’autres services que ceux d’OpenIC, c’est à votre convenance. Il vous suffit de remplacer les adresses IP par celles qui auront votre préférence.
Commencez par vous rendre sur cette page : https://www.opennicproject.org/nearest-servers/
Copiez deux des quatre adresses IP qui vous sont proposées (une adresse IP est une série de quatre nombres compris entre 0 et 255).
Dans mon cas, j’obtiens :
178.32.122.65 (ns8.fr) — 99.86% uptime
87.98.175.85 (ns10.fr) — 99.20% uptime
37.59.72.228 (ns1.rbx.fr) — 99.67% uptime
37.187.0.40 (ns9.fr) — 99.34% uptime

Et j’ai choisi les IP (que j’utiliserai dans la suite de ce tutoriel) :
178.32.122.65
37.187.0.40


1) Si vous êtes sous Windows XP, cliquez sur le Menu Démarrer, puis sur le panneau de configuration. Choisissez « Connexions réseau et internet », puis « Connexions réseau ».

2) Si vous êtes sous Windows Vista, cliquez sur le Menu Démarrer, puis sur le panneau de configuration. Choisissez « Réseau et internet », puis « Centre Réseau et partage », puis « Gérer les connexions réseau ».

3) Si vous êtes sous Windows 7, cliquez sur le Menu Démarrer, puis sur le panneau de configuration. Choisissez « Réseau et internet », puis « Centre Réseau et partage », puis « Modifier les paramètres de la carte ».

4) Si vous êtes sous Windows 8, cliquez sur le Bureau. Cliquez avec le bouton droit de votre souris sur l’icône du réseau de la barre des tâches (en bas à droite), puis « Modifier les paramètres de la carte » une fois que le Centre réseau et partage s’est ouvert.

Vous devez avoir en principe au moins deux connexions différentes (une filaire sans doute nommée Ethernet ou Lan, et une WiFi). Choisissez l’une des deux, cliquez dessus avec le bouton droit de votre souris, et sélectionnez « Propriétés » (il me semble que sous Windows 8, il faut cliquer avec le bouton gauche, et choisir le bouton « Propriétés » dans la fenêtre qui s’ouvre).

Une fenêtre s’ouvre. Dans le cadre central, cliquez (simple clic) sur « Protocole internet version 4 (TCP/IPv4) », puis cliquez sur « Propriétés ».

Dans la nouvelle fenêtre qui s’ouvre (onglet « Général »), changez l’option « Obtenir les adresses des serveurs DNS automatiquement » pour sélectionner à la place « Utiliser l’adresse de serveur DNS suivante ».
À l’emplacement « Serveur DNS préféré », saisissez : 178.32.122.65
À l’emplacement « Serveur DNS auxiliaire », saisissez : 37.187.0.40
Validez en cliquant sur « OK ».

Faites exactement la même chose pour votre(vos) autre(s) connexion(s).

C’est tout, vous utilisez maintenant OpenIC. Si les changements n’ont pas été pris en compte, un redémarrage de Windows résoudra le problème.

Pensez à redémarrer votre client BitTorrent !
___________________________________________________________________

T411 est le site de torrents le plus actif de l’espace francophone. Avec 5,6 millions de membres et 460.000 de liens actifs, il est le 91ème site le plus visité en France mais aussi le premier dans sa catégorie (chiffres Alexa). Parmi les autres « poids lourds » des sites de partage illégaux, DPStream et Full-Stream arrivent respectivement à la 143ème et 167ème place.

Comment les FAI bloquent-ils les sites jugés illégaux ?

Lorsqu’une décision de justice ordonne le blocage d’un site, le choix technique est généralement laissé aux FAI. D’après l’Association de fournisseurs d’accès (AFA), c’est exclusivement le blocage DNS qui est utilisé, pour des raisons pratiques et de coûts. Le DNS, c’est l’annuaire du web. Ce système permet de transposer une URL (http://deejaymakina.fr )  en adresse IP (173.31.6.199 par exemple), utilisable par les routeurs pour acheminer les données du Net.

Lorsqu’un internaute veut accéder à un site web, son navigateur va généralement récupérer la bonne adresse IP au travers du résolveur DNS de son FAI. Un résolveur DNS est un logiciel qui se charge de répondre à une requête DNS, soit directement (parce qu’il connait déjà l’URL), soit indirectement (en interrogeant le registre concerné, tel que .COM, .FR ou .SE). C’est au niveau de ce résolveur que le FAI va mettre en œuvre le blocage ordonné par la justice.

Les internautes peuvent-ils contourner un blocage DNS ?

Oui, et il existe même plusieurs façons gratuites et payantes pour le faire
Les principales solutions (détaillées plus bas):
– Ajouter une adresse de serveur DNS en plus de celle par défaut (celle de Google, d’OpenDNS, etc.) dans les paramètres de votre connexion réseau.
– Utiliser un WebProxy.
– Utiliser un Serveur Proxy.
– Utiliser un VPN.
– Utiliser un VPS.
– Utiliser TOR.
– Modifier le fichier HOSTS.
– Changer de FAI. C’est une solution plutôt grotesque c’est vrai mais ça reste une solution, ainsi que déménager hors de France…
bind9_dns_server
1- Ajouter une adresse de serveur DNS:
Le système d’un réseau informatique fonctionne sur la base de l’adresse IP. Votre ordinateur, votre imprimante (si réseau), votre console de jeu, votre box, etc dispose d’une adresse IP afin qu’un appareil utilisant aussi une adresse IP, puisse communiquer avec lui. Aussitôt que vous avez une box chez vous avec un ordinateur branché dessus, vous avez un réseau informatique. Les adresses IP ne sont pas des valeurs hasardeuses. Pour simplifier les choses, la box donnera à tout élément qui viendra se connecter dessus, une adresse IP.En plus de fournir une adresse IP, votre box fournit des informations telles qu’une adresse IP de passerelle et une adresse IP de serveur DNS. La passerelle, on passe, ce n’est pas ce qui nous intéresse. Sachant qu’un DNS (Nom de Domaine ex: t411.me, google.fr, etc.) n’est utile que pour nous, lorsque nous entrons une adresse de site, l’ordinateur, lui, ce qu’il lui faut c’est l’adresse IP correspondante à ce DNS. Les réseaux ne fonctionnent qu’avec ça. Pour nous il est plus facile de se rappeler et d’entrer http://www.google.fr plutôt que son adresse IP soit http://195.122.16.20.Donc pour définir les relations IP<=>DNS, il faut un serveur DNS. Par défaut, c’est l’adresse IP de votre box qui sera utilisée. Sa propre liste sera alimentée par les serveurs DNS du FAI correspondant. Si le serveur DNS interrogé ne sait pas à quelle IP correspond le DNS t411.me, alors votre navigateur ne pourra pas atteindre le site.
La solution consiste donc à remplacer ou ajouter un serveur DNS qui connaisse encore cette relation, au sein des paramètres de la connexion réseau de l’ordinateur. Pour cela il faut entrer dans les propriétés de la connexion réseau utilisée pour accéder à internet, puis dans celle correspondante au « Protocole Internet TCP/IP » version 4. On laisse la partie « Adresse IP » telle quelle et on ne change que l’adresse du Serveur DNS préféré. Si vous voulez ajouter l’adresse en plus de celle de la box, en premier vous mettez celle de votre box (généralement: 192.168.1.1) et en second celle d’OpenDNS par exemple (208.67.222.220).
En voici une approche en vidéo et un Tuto bien détaillé ICI

Avantages: Gratuit. Pas très compliqué à mettre en oeuvre.
Inconvénients: Aucun directement sauf pour les systèmes qui ne peuvent pas voir ce paramètre modifié.
2- Le Web Proxy:
Il s’agit d’un moyen pour que vous puissiez accéder à un site via un autre. La route empruntée pour aller de A (vous) vers B (site) est différente puisqu’elle fera un détour par le Web Proxy. Alors les WebProxies sont très nombreux. Beaucoup de fournisseurs VPN en proposent gratuitement sur leur propre site mais il existe aussi des sites dédiés comme kproxy.com (Sur google faites simplement une recherche sur le mot « webproxy »). Il suffit d’aller sur ce site et d’entrer l’adresse du site désiré. Sur celui cité en exemple, on peut voir qu’il est hébergé aux Etats-Unis, donc en passant par lui pour atteindre t411, notre connexion fera un détour par les Etats-unis et au final contournera le blocage.
Avantage : Gratuit et facile. C’est plutôt rapide, cela vous rend anonyme car le visiteur (vous) utilise l’adresse IP du WebProxy et non la sienne et vous protéger contre certains malwares/spywares.
Inconvénients: Cela ne pourra pas vous servir à protéger autre chose que votre navigation internet.
Vous en trouverez une petite liste ici : http://www.proxygratuit.fr/3- Le Serveur Proxy:
Le principe est le même que le WebProxy sauf que cela peut concerne n’importe quel logiciel proposant une option « proxy ». Au lieu de passer par un site pour une redirection, on passe carrément par un serveur. Donc dans les paramètres du logiciel que l’on veut modifier (navigateur, logiciel de messagerie, de téléchargement, etc.) on entre les informations du serveur proxy qu’on aura choisi (adresse ip, port, etc).Les proxies ne manquent pas là non plus. Par exemple, freeproxylists.net vous donnera une liste assez importante, google vous en donnera d’autres. Une fois configuré, le logiciel passera immanquablement par le serveur proxy. Si celui-ci ne répond pas, rien ne fonctionnera. Le côté pénible c’est le fait que bon nombres de proxies ne sont pas très réactifs mais pour naviguer cela peut suffire. Si vous comptez paramétrer votre client bittorrent pour qu’il utilise un proxy, vous risquez de ne pas pouvoir exploiter correctement votre outil.
Avantage : Il y en a plein de gratuits et si on prend le bon proxy, on peut devenir anonyme et passer les transferts via une connexion cryptée.
Inconvénients: La plupart des proxies sont lents et ralentiront considérablement votre taux de transfert. Un bon nombre est inexploitable. Cela demande donc de la persévérance dans la recherche d’un bon proxy.

4- Le VPN:Fonctionnement-IpJetable
C’est comme le Serveur Proxy sauf qu’il s’agit d’une connexion qui va se créer depuis votre ordinateur et qui va générer une liaison avec un serveur situé dans différents pays (tout dépend de votre abonnement, votre choix de connexion, etc). Cela se fait directement sur votre réseau donc tout ce qui entre et sort de votre ordinateur sera crypté contrairement au proxy qu’il faut déclarer pour chaque outil utilisé. Si le serveur VPN se trouve en Suisse, partout où vous irez naviguer, vous apparaîtrez comme provenant de Suisse. Le principe en vidéo :
5- Le VPS:
Cette solution là sera pour ceux qui ont possèdent un VPS et qui peuvent ajouter un rôle supplémentaire pour en faire un serveur VPN ou Proxy ou un relais TOR. Cette solution est d’un autre niveau pour des personnes maîtrisant le sujet et possédant un serveur à domicile ou chez un prestataire. Je ne m’attarde pas sur le sujet, les précédentes propositions étant plus simple et économiques à réaliser.

6- Le fichier HOSTS:
The-Host

Au sein de Windows, il existe un fichier qui fonctionne comme un serveur DNS.  Le principe : Un fichier .TX qui regroupe les IP à bloquer ou débloquer. D’ailleurs, certains malware modifient parfois ce fichier pour vous éviter d’aller Dl un antivirus.
On retrouve dans ce fichier des adresses IP et le lien DNS pour y accèder. Ce fichier est prioritaire et prend le pas sur tout le reste donc si l’adresse du site bloqué y figure, vous ne pourrez pas y accéder.
Avant de modifier votre fichier HOST il faut en faire une copie. Voici une petite vidéo qui vous explique comment le trouver et le modifier :

Avantage : Gratuit. La prise en compte est instantanée. Etant donné que c’est dans l’ordinateur, on gagne le temps perdu (c’est dérisoire mais il existe) par l’ordinateur lorsqu’il consulte le DNS pour connaitre l’IP du site désiré.
Inconvénients: On ne peut le modifier directement comme ça. Le mieux sera de copier le fichier quelque part, de le modifier avec le bloc-notes puis de le recoller par dessus l’original. Reste aussi que si vous oubliez que ce fichier a été modifié, vous prenez le risque de vous bloquer sans comprendre pourquoi.

Djmakina

Djmakina

A travers mon blog, je partage mes passions, découvertes, humeurs qui feront un jour, une fois combiné, le script du prochain Nolan. Si je n'arrive pas à cette tâche, je veux que les cendres de ces articles soient dispersés sur Tataouine ( au pire Barcelone ).

Vous aimerez aussi...

Laissez un commentaire ...

Chargement...